Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié le 13 Novembre 2015

MIGUET Philippe

Un évêque schismatique condamné dans l’Orne pour escroquerie

Philippe Miguet, alias Mar Philipose-Mariam, qui se présente comme « évêque traditionaliste de l’Église syriaque orthodoxe antiochienne du Malaka », a été condamné, jeudi 5 décembre, à 6 mois de prison et 6 000 € d’amende pour escroquerie par le tribunal correctionnel d’Alençon (Orne).

Une plainte avait déposé contre l’évêque schismatique pour des dons financiers qui ne seraient jamais arrivés à l’orphelinat camerounais auquel ils étaient destinés.

Frère du journaliste et homme politique Nicolas Miguet, Philippe Miguet relève de la lignée épiscopale schismatique et sédévacantiste qui trouve son origine dans Mgr Pierre Martin Ngo Dinh Thuc (1897-1984), archevêque émérite de Huê (Vietnam), excommunié en 1976 par Paul VI et en 1981 par Jean-Paul II pour avoir ordonné des évêques sans autorisation de Rome. Il avait ordonné en 1981 Mgr Moises Carmona qui ordonnera en 1982 Mgr George J. Musey, lui-même consécrateur de Philippe Miguet en 1987.

Excommunié

Dès 1983, une notification du cardinal Joseph Ratzinger, alors préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, avait rappelé que tous ces évêques ordonnés illicitement encourraient « l’excommunication ipso facto très spécialement réservée au Siège apostolique » et que, « quoi qu’il en soit de la validité des ordres, l’Église ne reconnaît ni ne reconnaîtra l’ordination de ceux qui, déjà, ont ainsi été ordonnés illégitimement ou de ceux qui éventuellement seraient ordonnés par eux ».

Ayant ensuite rejoint l’« Église syro-orthodoxe francophone », Philippe Miguet prit le nom de Mar Philipose-Mariam avant d’être reçu en septembre 2011 au sein de « l’Église syriaque orthodoxe antiochienne », une dissidence de l’Église syrienne-orthodoxe, en tant que « métropolite pour la France et l’Afrique et secrétaire du synode ». Il s’était ensuite installé à Chandai (Orne), près de L’Aigle.

Absence de comptabilité

S’étonnant des activités de cet évêque schismatique, les évêques d’Évreux et de Séez avaient saisi le parquet d’Alençon pour débrouiller la pléiade d’associations cultuelles et caritatives autour de lui, notamment à destination d’orphelinats au Cameroun, pays qui s’était étonné de ne pas avoir reçu l’argent versé par des fidèles.

Lors de l’audience, le 15 octobre dernier, l’avocat de Philippe Miguet avait souligné qu’un tribunal laïque n’était pas compétent pour décider si son client était réellement évêque et plaidé la relaxe après avoir démontré qu’il n’y a pas eu enrichissement personnel. En l’absence de comptabilité, le procureur de la République avait requis 1 an de prison ferme pour escroquerie, et 15 000 € d’amende.

La Croix urbi et orbi du 6 décembre 2013

Lien vers cet article ; http://www.sos-derive-sectaire.fr/03%20ARCHIVES%202013/03%20ARCHIVES%202013%20M.htm#MIGUET

Commenter cet article