Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Mgr" Miguet condamné

Publié le 20 Janvier 2014

La justice de Dieu c'est fait entendre par celle des Hommes Miguet reconnu comme escroc

Un couple avait été séduit par son projet d'orphelinats au Cameroun

“L'évêque” jugé pour escroquerie

C'est à la suite d'échanges d'e-mails entre le Père Didier, au Cameroun, et un couple d'Ornais, fidèles du mouvement religieux développé par Philippe Miguet à Chandai, que cette affaire d'escroquerie est née. Elle a été jugée mardi 15 octobre par le tribunal correctionnel d'Alençon. Le couple avait versé 3 135 €, en 2007, à une association caritative créée par Philippe Miguet pour récolter des fonds à destination de deux orphelinats du Cameroun. Or, dans un mail, le Père Didier dit avoir reçu 600 €. “On s'est fait arnaquer”, déclare le couple qui a, dans la foulée, “déposé plainte pour qu'il n'y ait pas d'autres victimes”.

“Homme intelligent, beau discours”

Ce couple, chrétien traditionaliste, s'était tourné vers le mouvement religieux de Philippe Miguet “parce que c'est un homme intelligent, il avait un beau discours. Il y avait une cohérence entre son discours et sa tenue, il jouait bien son rôle”. La femme dit avoir été “séduite par son projet d'orphelinat”.

Elle vendait des produits bio. Des ventes avaient été organisées au sein du monastère dont les bénéfices étaient intégralement reversés à l'association en faveur des orphelinats du Cameroun. “Ces ventes, après la messe, marchaient très bien”, a reconnu la femme qui a alors décidé de “reverser 5 % de son chiffre d'affaires à l'association”. Elle ajoute qu'il “a toujours été très clair, pour moi, que l'argent reversé était exclusivement destiné aux orphelinats du Cameroun”. Elle qualifie Philippe Miguet de “fin manipulateur” et se dit “abusée”.

Philippe Miguet n'est pas un évêque reconnu par le Saint-Siège. Placé à 17 ans au sein de l'abbaye Saint-Pierre-de-Champagne, en Ardèche, il a quitté cette communauté avant son ordination. Ordonné prêtre en 1981 à Toulouse par un évêque traditionaliste, l'Église catholique a refusé de valider cette ordination.

“Aucune existence officielle”

Prêtre dissident entre 1981 et 2012, il a évolué sous différents mouvements : l'église romaine puis l'église orthodoxe syriaque d'Antioche puis l'église orthodoxe syriaque antiochienne dont il se revendique aujourd'hui. Une église qui n'a “aucune existence officielle” selon un aumônier militaire, le Saint-Siège ayant reconnu qu'un seul représentant de l'église orthodoxe syriaque d'Antioche. Philippe Miguet joue sur la terminologie. Il différencie l'église orthodoxe syriaque d'Antioche de celle qu'il a fondée sous l'adjectif antiochienne. Elle est gérée par une association cultuelle et installée à Chandai après un passage à Verneuil-sur-Avre où Philippe Miguet a fondé la congrégation canoniale Notre-Dame-de-la-Miséricorde.

Dans une chapelle, il célébrait alors des messes, donnait des sacrements, pratiquait l'exorcisme. En septembre 1991, le conseil pastoral annonce que cette communauté n'est pas reconnue par l'église catholique ni par Jean-Paul II. Elle quitte alors Verneuil pour Chandai dans une propriété “avec une vieille grange devenue une chapelle” et dont l'entretien est notamment réalisé avec les fonds des fidèles.

L'une d'entre eux a connu cette église “par des tracts distribués sur le marché”. “Quand j'ai rencontré Philippe Miguet, il s'est présenté comme évêque. Il fallait l'appeler monseigneur”. Elle a versé “entre 10 000 et 12 000 € en liquide” à l'occasion de “quêtes après les repas pour aider le monastère qui avait des problèmes de toit, de chauffage, etc.” Un autre, qui a connu Philippe Miguet “en blanc en 2005 puis en soutane noire en 2006” avance avoir donné “15 000 € pour l'Afrique et des besoins pour le monastère”. Il a aussi payé des billets d'avion pour le Cameroun.

“Ni catholique, ni syriaque”

“Vous avez été abusé par des prêtres, là-bas, qui utilisaient vos fonds pour leur train de vie”, mentionne Claire-Marie Casanova, la présidente du tribunal, à l'endroit du prévenu. Il confirme. Tout comme il note qu'il a confié la gestion de ses comptes à un homme parce que, lui, “a horreur de la finance”.

La mère du prévenu a avoué que son fils n'était “ni catholique, ni syriaque mais on ne voulait pas se brouiller avec lui “. Il l'avait nommée présidente de l'association caritative, à sa création. “Je ne prenais pas de décision. Je prenais des fonds, je les mettais sur un compte. L'argent partait au Cameroun mais les enfants n'en profitaient pas”, a-t-elle rapporté. Depuis 2009, elle ne préside plus. “Philippe m'a mise à la porte”.

À la barre du tribunal, vêtu d'une soutane noire, la tête coiffée d'un bonnet, Philippe Miguet intervient : “Si je ne suis ni prêtre, ni évêque, il ne fallait pas me confier des intentions”. En réponse à une question de son avocat, il se dit “affecté” par cette affaire. L'exploitation de ses comptes bancaires par les gendarmes, ne révèle pas “de blanchiment d'argent” et prouve “qu'il engage de ses deniers personnels pour une association dans l'Orne et au Cameroun”.

Son casier judiciaire fait état d'une condamnation en 2004 pour abus de confiance et escroquerie du fait de sa fausse qualité d'évêque catholique entre 1997 et 2001. Le tribunal correctionnel d'Alençon l'avait alors condamné à dix mois de prison avec sursis et 10 000 € d'amende.

“Pas un conflit entre deux églises”

Selon la procureure de la République, “la méthode employée pour l'escroquerie, comme le vol, est astucieuse : elle provoque la remise volontaire de fonds à l'aide de moyens frauduleux”. Elle rappelle que le prévenu n'a “aucune légitimité vis-à-vis d'une quelconque église syriaque orthodoxe de France” et affirme qu'il y a mensonge sur sa qualité d'évêque. Elle donne lecture des témoignages de fidèles et conclut que “cette fausse qualité d'évêque est déterminante dans l'acquisition de fonds. Tous ont été trompés sur la qualité du prévenu”. Quant aux sommes versées par le prévenu, “elles sont bien inférieures à celles versées par les fidèles”.

Et Carole Étienne de conclure : “Les faits sont graves par leur nature et le mode opératoire. Il ne s'agit pas d'un conflit entre deux églises, ni d'une histoire de concurrence illégale sur le marché de la charité chrétienne. Tous les plaignants qui sont allés voir l'Évêque de Sées ont été invités à écrire au procureur de la République. Pour le prévenu, ceci est un trouble à l'ordre public entre les croyants. Et bien non car si l'Évêque de Sées ne l'avait pas fait, on le lui aurait reproché !”

Elle requiert un an de prison ferme et 15 000 € d'amende.

Commenter cet article

Henri 20/04/2017 15:30

Ce Miguet est juste un malade mental, il est dangereux de le frequenter, il sent trop le souffre!!!

Pascal 10/08/2016 10:11

Cet "évêque" est diabolique et n'a rien d'un homme d'Eglise,je suis allé 3 fois au monastère de Chandai, et j ai vu le vrai visage de ce mec colérique, blasphémateur, malsain etc... dès que vous êtes à coté de lui vous ressentez un malaise il se dégage de lui quelque chose de diabolique!!! alors que les prêtres qui étaient là a l'epoque étaient vraiment des hommes de Dieu!!! D'ailleurs les fidèles disaient qu'ils venaient au monastère que pour le prêtres mais pas pour lui car peu de gens aimaient le voir.

stephane 04/08/2016 15:18

Je viens de decouvrir que ce mec est un curé?,alors que je l ai connu bibliquement lors de messes noires qu'il organisé dans le 92,depuis 2008! il nous disait qu"il connaissait un curé qui lui donné les hosties. lol il avait sa grande barbe déjà vêtu d un treillis, il nous donnait rdv devant la gare du RER B pour allez dans sa maison a coté du cimetière de la ville!! je me souvient dans une petite pièce il avait fait une chapelle pour s adonner aux orgies satanique qu il organisé! Et bien je comprend mieux pourquoi il avait bcp de chose d'eglise chez lui!!!!

olivier 13/04/2016 00:11

ce mec possede plusieurs compte face book,voici le dernierhttps://www.facebook.com/MorPhiliposeMariam

olivier 31/03/2015 07:24

sauf que le ponion c’est envoler ,aucun orphelinas en Afrique ou ailleur,ce monsieur profites des plus faibles et des plus naïfs,perssonages alcoolique,familles casées,des pratiques « d’éxorcisme »qui sont surtouts des pratiques de manipulations mentale.
Je suis bien placer plus qu’il à embobiné mon frère en le nomant »pretre »et en lui donnant un deguisement.Mon frere est devenu sèrieusement dèsiquilibrer et obsèder par jesus.
Il a manquer de tirer du placard à cause de ce fumier,qui à du bien se servir.Sachez le ma mère n’a pas vu ses propres relevées de compte depuis bien des années.Et je n’ai pas pu rentrer dans la maison de famille pendant bien longtemps.
Ce mec a du se faire la male depuis,qu’il ne repointe pas son nez sur le sol français.Ce mEc avait été condamner à 5 ans de prison et n’en à fait que quelques mois.

Son propre frere à lui est dans la politique,ce qui est un atout pour obtenir des propriété.
Jetez moi ça dans la fausse aux lions. J'ai toujours été athée conaincu,heureusement,sinon je serais moi aussi tomber dans le panneau